Extrait
Pensez positif
Sylvie Livet
EXPÉRIENCE DE MORT IMMINENTE
Après une violente paralysie, je reportai mon amour de la vie sur les mots. Ecrire me stimule et me redonne confiance comme une sorte de fil me reliant à la vie, me permettant de communiquer. Travail d'écriture ou travail sur soi? Tous les auteurs couchent les mots sur le papier pour guérir de quelque chose. Au fil des pages, vous trouverez les épreuves jalonnant ma route et comment, grâce à une certaine philosophie, je parvins à les affronter.
Je ne fais pas de miracle, disait Emile Coué (1857-1926), pharmacien et psychothérapeute français. Je ne suis ni Dieu, ni un saint, seulement un être humain. Je n'opère pas vraiment de guérison, j'enseigne aux gens à se guérir eux-mêmes. C'est ma méthode qui a de l'importance.
J'ai eu la chance de trouver sur ma route cette technique. Il s'agit d'apprendre à "penser guérir ou se sentir mieux. La répétition devient machinale. Elle s'imbrique progressivement dans le subconscient. Quand Didier Derlich, astrologue et médium, décéda en août 2000 à Moulins, l'avis d'obsèques du journal mentionna la phrase qu'il souhaitait laisser comme message: "Pratiquez la pensée positive". Je m'étais toujours demandée ce qu'il avait voulu dire. Je savais qu'il fallait être positif dans la vie, mais j'ai vraiment découvert et compris son message lorsque j'ai eu ma paralysie faciale. Je me suis retrouvée défigurée, à me poser des questions qui restaient sans solution. C'est pour répondre à vous qui êtes dans le doute, l'angoisse, le stress ou la souffrance que je publie ce livre. Les principes énoncés ne sont pas de moi ; ils m'ont été donnés par un parapsychologue-médium que j'ai contacté après ma maladie. Sa mission est de conduire les autres sur la voie qu'il a lui-même parcourue. Il m'a aidée à opérer un retournement du dehors vers le dedans. Il n'impose pas la vérité qu'il a trouvée mais il permet de la découvrir, à son tour, en lui-même.
Mon ouvrage enseigne une méthode simple et efficace qui peut vous permettre de changer votre mode de pensée. Je propose des éclairages, des pistes, des techniques pour aider à parcourir ce chemin de la vie. Arriver à l'harmonie intérieure et se projeter dans le quotidien n'est pas facile. Réussir sa vie et améliorer celle des autres est ardu, mais pas impossible.
Ce que j'écris n'est pas une doctrine, mais une aide à la compréhension, à la prise de conscience qui permet de lever les obstacles entravant le contrôle de soi. Ce n'est pas pour autant que tous les problèmes disparaîtront, mais la façon dont vous allez les affronter pour les atténuer ou les supprimer va conditionner la suite, en vous menant au positivisme. Cette lecture vous permettra, j'en suis sûre, de vous imprégner d'une plus grande vérité de nous-mêmes, de vous-même et du monde qui nous entoure.
Par un matin de juillet 1958, je suis la sixième des dix enfants d'une famille de Saint-Menoux, petit village de l'Allier, à naître dans la maison que mon père a construite. C'est en ce dimanche ensoleillé que je découvre ce qui sera mon environnement.
Dès notre naissance, nous sommes condamnés à mourir. Dans l'univers, tout suit un cycle: ascendant puis, tout doucement descendant, jusqu'à l'ultime manifestation de vie.
La mort n'est qu'une évolution de celle-ci. Notre corps est la métaphore d'un habit que nous ôtons lorsqu'il est usagé pour en vêtir un autre. Seule notre âme est éternelle.
Il est primoridial de faire attention à ce vêtement car les maladies ne sont que la manifestation tangible de la façon dont nous avons vécu. Tout excès est néfaste. Entretien du corps, nourriture équilibrée et exercices physiques réguliers allongent notre existence. Il est nécessaire de franchir les phases de notre vie le mieux possible. Quelques préceptes simples, voire candides, sont à notre disposition et peut-être même, nous sautent aux yeux à condition d'y prendre garde. Il suffit de regarder la nature et de la comprendre. L'univers entier est suspendu entre deux tendances et cherche la perfection dans leur équilibre. Le mâle équilibre la femelle, le jour compense la nuit et le négatif contrebalance le positif. Si l'une des tendances domine l'autre, l'équilibre se rompt. La santé est le fruit d'une juste proportion.
Une loi spirituelle énonce le fait qu'à côté du mal et des imperfections, la nature a mis en parallèle le remède pour le conjurer et rétablir la balance....
Pensez positif - 2005