Extrait
Ésotérisme en Livradois-Forez
Nathalie Piccand
Ésotérisme

Un mot magique
Un mot qui fait rêver
Un mot qu’on a envie de suivre

Je l’ai suivi dans le Parc Naturel Régional du Livradois-Forez

Une entité administrative récente
Un territoire forgé depuis des millénaires
Une vaste étendue de bois, de pierre et d’eau
Emergent deçà, delà, un hameau, un village, un plus gros village

Des routes, des chemins, des balises
Je les emprunte
Des sources et des grottes abandonnées
Des chapelles détruites
Des églises fermées
Des églises entrouvertes
Des figures, objets, signes, accumulés au fil des siècles, énigmatiques
Des rochers aux noms et aux formes étranges
Le minéral n’est plus inanimé
De l’eau jaillissante, jouissance de la terre, guérisseuse
Des lieux sacrés que l’on ne sait plus activer ni quelquefois reconnaître
Des lieux sacrés qui opèrent encore
Des saints et des saintes
Des géants et des fées
Des dragons, des serpents et des sirènes
Des bribes de légendes

Une présence-absence

On interroge
Une grosse voix répond: « Bêtises, chimères, traditions dépassées »
Et puis une autre voix se fait entendre
Surgie du silence, elle s’impose comme une évidence:
«Va, n’essaie pas de comprendre, ouvre ce qui peut être ouvert, ne force pas
Tu recevras ce qui t’est nécessaire»

Par où commencer?

Je fais un pas
Je pense au Jeu de l’Oie
Un jeu d’enfant
Un secret
La quête de l’Origine et la dissolution de toute opposition en soi
Ésotérisme en Livradois-Forez - Nathalie Piccand - 2009 - Autoédition