Extrait
Les mystérieux effets de la foudre
Raymond Piccoli
Chaque jour, plusieurs milliers d’orages animent notre atmosphère de quelque huit millions d’éclairs. Au-delà de la colossale production d’énergie atmosphérique, la foudre cause maintes destructions, les phénomènes orageux étant parmi les plus violents que la nature puisse produire. L’être humain a toujours redouté le feu du ciel, depuis nos lointains ancêtres des temps préhistoriques en passant par les Gaulois qui craignaient que le ciel ne leur tombe sur la tête, jusqu’à maintenant où la foudre, même si nous en connaissons mieux le principe, garde encore jalousement un grand nombre de ses secrets. En effet, la surprenante facilité avec laquelle le phénomène semble parfois échapper aux lois de la physique laisse penser que nous sommes très loin du compte en matière d’explications ; par exemple, les théories et les expériences vont bon train en ce qui concerne la foudre en boule, sans toutefois apporter un véritable éclaircissement sur sa formation ou son processus. Nous autres scientifiques devons rester humbles devant les forces de la nature, et dans notre société technologique, la maîtrise de tous les paramètres de l’existence semble devenir un mode de vie. La foudre est là pour rappeler qu’il n’en est rien, que l’homme vit en interdépendance avec son milieu, qu’il doit en tenir compte et que le prétentieux rôle de régisseur de la nature qu’il s’octroie n’est pas dans ses attributs. L’orage et les importantes variations de potentiel du champ électrique qui l’accompagne ont également une influence sur les processus biologiques de notre corps. Certaines personnes y sont très sensibles et les symptômes préorageux sont nombreux: maux de tête, oppression, angoisse, palpitations… Animaux et insectes détectent particulièrement bien ces variations, ce qui explique les signes annonciateurs naturels précédant l’arrivée d’un orage.
Au 19e siècle, la foudre a tué près de dix mille personnes en France. De nos jours, le tribut payé annuellement au feu du ciel se chiffre en moyenne pour l’hexagone à une trentaine de décès et à une centaine de blessés. C’est aussi près de 25000 têtes de bétail foudroyées, 250 clochers gravement endommagés ou détruits, 45000 installations électriques définitivement hors d’usage. À cela, rajoutons 25000 incendies, dont 35 à 40% du total des sinistres causés dans le domaine agricole. Le réseau de distribution d’électricité n’est pas épargné avec de 10000 à 15000 impacts avec dommages, même l’enfouissement des lignes ne résout pas définitivement le problème. Il existe de nombreuses idées reçues concernant la foudre, les pages qui vont suivre sont là pour vous apporter quelques éléments afin de mieux saisir les multiples aspects de cet impressionnant, merveilleux et fascinant phénomène que la nature nous offre.
Les mystérieux effets de la foudre - 2010